Toi moi nous

 

Je suis le cancer de la Terre

 

Je creuse les montagnes

 

Et je dévore les forêts

 

Je suis plusieurs et pourtant le même

 

 

 

Je suis le cancer de la Terre

 

A cela point de remède

 

Je tire sur la corde sensible

 

J’empoisonne l’eau des mers

 

Avec mes peintures de guerre

 

Patiemment, sans colère

 

 

 

Je suis le cancer de la Terre

 

Je ronge les siècles qui nous restent

 

Et si la cigüe me guette

 

Je préfère le nucléaire

 

 

 

Je suis le cancer de la Terre

 

Et je mérite votre respect

 

Car au fond nous sommes frères

 

Je suis votre reflet

 

 

 

Je suis le cancer de la Terre

 

Personne ne peut m’abattre

 

Nul ne me fera taire

 

Surtout pas des acrobates

 

Qui vivent la tête en l’air

 

Dans leurs sourdes prières

 

 

 

Je suis le cancer de la Terre

 

Elle me doit ses stigmates

 

Et j’ai bouffé ses ovaires

 

Je suis le cancer de la Terre

 

Vous ne pouvez plus rien y faire

 

J’en suis déjà à l’ultime stade

 

J’en ai le souffle coupé

 

Et ça ne semble pas

 

Tant vous préoccuper

 

 

 

Je suis le cancer de la Terre

 

Il est trop tard pour me stopper

 

Vous n’êtes pas prêts à renoncer

 

A vos plaisirs solitaires

 

A vos plaisirs suicidaires

 

A vos rêves de grandeur

 

Qui ne font qu’empirer.

 

Tags: 

Commentaires

Normal

Normal
0
0
1
45
259
macland
2
1
318
10.1316

0
21
0
0

Cher cancer de la TerreEcoute le ciel et le vent de traîneQui tout efface et tout enlaceL’hiver et son souffle courtl’automne et son herbe mortel’été qui sonne à ta porteet le printemps de ces jours passés. Toi, cancer de la TerreRegarde le ciel et le vent de traîne.Les artistes doivent tout emporter !

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.